Tous les services pour devenir franchisé
 
ULYSSE
Transport et Accompagnement de Personnes à Mobilité Réduite
 Apport nécessaire : 25 000 €
 Droit d'entrée : 30 000 €
ULYSSE
 

Inauguration d'une salle sensorielle pour Ulysse Colmar

Le 25 nov. 2019

Le 18 juillet 2019, Vincent TRITZ, franchisé Ulysse, Agence de Colmar, se lançait dans un projet colossal avec l’IME Jacques Hochner, à Thann. Découvrez donc l’inauguration de la salle sensorielle Snoezelen réservée à une dizaine de jeunes.

L’IME Jacques Hochner

L’Institut Médico-Éducatif « Jacques Hochner » accueille depuis 1968, en semi-internat, plus de 50 enfants, adolescents ou jeunes adultes, mixte âgés de 6 à 20 ans, en situation de handicap mental ou de polyhandicap. Ses objectifs sont multiples : favoriser l’épanouissement personnel, améliorer les capacités de communication, soutenir l’intégration dans l’environnement social, préparer l’orientation à l’âge adulte, etc…

Ulysse Colmar s’investit auprès de l’IME Jacques Hochner

« L’IME Jacques Hochner est un client de l’Agence de Colmar depuis plusieurs années maintenant » explique Vincent TRITZ, franchisé Ulysse. « Lorsque j’ai su qu’il mettait en place un projet de salle sensorielle, j’ai souhaité y contribuer par le biais d’un don financier » reprend l’entrepreneur. Une initiative que Franck VIALLE, Président – Fondateur d’Ulysse, met à l’honneur : « je suis très fier de voir que les membres du Réseau s’investisse auprès des personnes à mobilité réduite ».

L’ouverture d’une salle sensorielle

Explications de Vincent TRITZ : « La salle sensorielle vise la création d’un environnement sécurisé, qui stimule et sollicite les sens, séparément ou simultanément. La vue, le toucher, l’odorat, le sens de l’équilibre, l’audition ont pour objectif de limiter le stress tout en construisant une relation de confiance et de jeu. A ce titre, le projet de salle sensorielle Snoezelen se définit comme ayant pour seul but la proposition d’un loisir. Il suppose donc la liberté de l’utilisateur quant à son rythme d’évolution dans l’espace. Autre point clé de cette initiative : la sécurité ; le lieu d’accueil doit dégager de la sécurité par sa conception, via les matériaux qu’il contient mais aussi grâce à la qualité de l’accompagnement proposé. Lorsque tous ces ingrédients sont réunis, force est de constater que les personnes polyhandicapées sont plus aptes à entrer en relation. En somme, cette salle sensorielle joue un véritable rôle de médiateur entre le développement personnel et le handicap. »

Un projet qui a été inauguré il y a peu, par l’Agence de Colmar et qui contribue, depuis quelques mois, à l’évolution des jeunes de l’IME Jacques Hochner, comme le souligne Madame FICHOU, chef de service et Madame ASENCIO, Directrice de l’établissement.

                                        

Icone partage sur VIADEO